Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 12:31

C'est Annick, c'est du peps, des recettes, de l'humour

de la vitalité et c'est sur la TV suisse!!!!!

Et ça change d'1 dîner presque parfait....

Une fois n'est pas coutume je suis chauvine....

 

Alors pour découvrir cette émission, je vous propose

de découvrir Pique-Assiette :

 

(cliquez sur l'image pour accéder à la vidéo de la recette)  annick1

http://www.pique-assiette.ch/archives_recettes.php?id=179

 

 

 

Demi-Lunes à la ricotta et aux orties

 

Pour 2 personnes

2 rouleaux de pâte à nouilles
200 g de ricotta
70 g d'orties
2 cs de crème
1 cs de pignons
Parmigiano reggiano
1 jaune d'œuf
Sel et poivre du moulin
1 boîte de thon vide
1 poche à pâtisserie

Laver et équeuter les orties. Il doit en rester 50 g net.
Les hacher finement et les mélanger avec la ricotta. Ajouter la crème, saler et poivrer.
Dorer les pignons dans une poêle anti-adhésive et les réduire en poudre. Les ajouter à la farce, ainsi qu'1 cs de parmesan râpé.
Bien mélanger la masse et la transférer dans une poche à pâtisserie.
Dérouler la pâte et, à l’aide de la boîte de thon vide, découper 11 cercles dans chaque rouleau. Y répartir la farce.
Badigeonner un côté des cercles avec le jaune d'œuf.
En les tenant par les bords, fermer les cercles de manière à obtenir des demi-lunes, en prenant soin de bien chasser l'air autour de la farce.
Pocher les demi-lunes 5 minutes dans de l'eau salée, à peine frémissante.
Les récupérer à l’aide d’une écumoire et les répartir sur les assiettes.
Arroser d'un filet d’huile d’olive et saupoudrer de quelques lichettes de parmesan.

Le conseil de Pique-Assiette : on peut aussi agrémenter ses demi-lunes de quelques filaments de zestes de citron ou d'orange, préalablement blanchis 1 minute à l'eau bouillante

 

 

L'Ortie

 

Ses pouvoirs urticants font fuir même les gourmands. Ils auraient pourtant tort de se priver de cette si bonne mauvaise herbe. Car l’ortie est excellente. Pas seulement pour la santé – sa teneur en fer est supérieure à celle des épinards tandis que son taux de protéines se rapproche de celui du soja – mais aussi pour nos papilles. A côté de la traditionnelle soupe (avec pommes de terre, poireaux ou cresson), l’ortie se prête à d’innombrables préparations. Rustiques : en omelette, en quiche avec des lardons, ou dans le fond de sauce d’une viande blanche mijotée. Plus élégantes : en coulis, avec ou sans crème, sa saveur douce-piquante exalte la chair des poissons et des fruits de mer.
En pesto, elle fait exploser un plat de spaghettis. Mariée à du fromage blanc, elle constitue une alternative insolite à la traditionnelle farce ricotta-épinards dans les ravioli. Et même en dessert : la gelée d’ortie a ses amateurs, qui précisent toutefois que «son goût original reste à l’appréciation de chacun»…

 

La Ricotta

 

Elle fait partie de la grande famille des fromages frais, ces fromages non affinés qui conservent toute leur humidité originelle. Mais la ricotta a un signe distinctif : elle n'est pas issue de lait, mais de petit lait, soit ce qu'il reste dans le chaudron du fromager après le prélèvement du caillé. C'est donc un fromage fait à partir de restes, un fromage de la pauvreté, de la nécessité. En Corse aussi, on élabore un produit du même type, le brocciù. Le petit lait est chauffé, puis énergiquement battu pour que les protéines s'agrègent et forment un nouveau caillé. Du reste, brocciù viendrait du mot «brousser», qui signifie «fouetter». La brousse fabriquée dans la région de Nice est elle aussi obtenue de la même manière, mais elle est plus riche que son cousin corse, étant issue de lait. En revanche, le fameux sérac, plus compact que la ricotta, n'en partage pas moins avec elle la même matière première : le petit lait.
La plupart des ricotta sont fabriquées à partir de petit lait de vache, mais il en existe aussi une version au brebis : la «ricotta pecora». De même, si la ricotta fraîche est la plus connue, elle se décline aussi en version salée, voire fumée («affumicata»), reconnaissable à sa croûte foncée.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Maeldune - dans Space cuisine
commenter cet article

commentaires

DADA 09/09/2010 14:24



Eh ?  Mais ?


Je la connais son émission !


Elle n'a pas pris la grosse tête


et est restée dans sa petite cuisine !


J'aime beaucoup


Merci de l'avoir retrouvée (oups ! dans mes favoris cuisine ! )



Jeanne 07/09/2010 19:53



Superbe recette avec les orties, c'est vraiment original, j'aime !



Moqueplet 07/09/2010 08:56



une belle idée, mais chez nous quand nous étions enfants, maman nous faisais da la soupe avec des orties....et promis c'était bon.....il  faut les ramasser d'une certaine façon pour éviter
qu'ils ne piquent, chez nous c'était papa.....belle journée à ti



Agrafe 06/09/2010 19:42



Zut, je commence à regretter d'avoir "roundup-isé" ces demoiselles piquantes :)


Maintenant, j'ai l'eau à la bouche… Argggggggggl ! Belle soirée !!



ghislaine 05/09/2010 09:48



 suis revenue hier!!!


je connais cette emission qui passe sur le câble icije la 'rebeuille' parfois !!



Présentation

  • : Dentelles de sapins et cotons
  • Dentelles de sapins et cotons
  • : Jurassienne, je vous souhaite la bienvenue et vous offre la protection de nos si majestueux sapins sous une couette de blancs flocons. Blanc comme mes tricots d'art, blanc comme ma chienne, blanc comme l'hiver du Jura
  • Contact

Texte Libre

Recherche